Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

11 novembre en Alsace et en Moselle

pour des commémorations respectueuses de notre histoire

 

Le 11 novembre 1918 à 05h15, dans un wagon stationné dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne, les représentants de la France, de la Grande-Bretagne et de l'Allemagne signaient l’Armistice ; à 11h00 entrait en vigueur le cessez-le-feu, mettant provisoirement fin aux combats. La guerre ne sera officiellement terminée que par la signature du traité de Versailles, le 28 juin 1919.

La loi du 24 octobre 1922 fixe au 11 novembre la commémoration de la victoire et de la paix. Depuis la loi du 28 février 2012, il est rendu hommage ce même jour à tous les "morts pour la France".

Sauf qu’en Alsace et en Moselle, la quasi totalité des soldats tués durant la guerre 1914-1918 mentionnés sur les monuments aux morts étaient des soldats allemands, autrement dit : des Feldgrauen ! En effet, durant la Première Guerre mondiale, les 380 000 soldats alsaciens et mosellans ont combattu pour leur patrie d’alors, l’Allemagne.

Leur rendre hommage selon le cérémoniel proposé par le ministère des Armées, élaboré pour les poilus, constitue donc, au pire, une falsification flagrante de notre histoire régionale, au mieux, une imposture intellectuelle tendant à gommer la réalité vécue par nos aïeux.

C'est pourquoi Unsri Gschìcht invite les maires d’Alsace et de Moselle à instaurer, dans leurs communes, des cérémonies respectueuses de notre histoire et de la mémoire de nos Feldgrauen. Dans la dignité, dans le respect de nos valeurs républicaines, et dans une perspective européenne.

Les rubriques ci-dessous donnent des clés aux municipalités pour les aider à relever ce défi mémoriel.

CLIQUEZ SUR LES IMAGES

 

Modèle de cérémonie

Données historiques et lexique

Photo Carine Gaillot

Colorisation Luc Heinrich

Témoignages d'Alsaciens et de Mosellans

Les actions d'Unsri Gschìcht

téléchargez notre dépliant